Vous êtes ici

Place de l’Horloge, les fouilles ont débuté le 10 décembre

C’est dans le cadre du réaménagement des places du cœur historique de Die que les archéologues de l’INRAP (Institut national de la recherche archéologiques) ont débuté ce lundi 10 décembre une campagne de fouilles qui se poursuivra jusqu’en 2013.

 

10 décembre : Début du chantier, les engins de terrassement enlèvent les couches superficielles

10 décembre : Début du chantier, les engins de terrassement enlèvent les couches superficielles

La première phase concerne le parvis de la cathédrale ; elle est prévue jusqu’au 8 février. La seconde, programmée du 11 février au 15 mars intéressera le chevet du monument (côté caisse d’épargne).

Même si la limitation en profondeur ne permettra pas d’atteindre le niveau gallo-romain, les attentes scientifiques n’en sont pas moins importantes puisque cette opération devrait permettre de mieux comprendre l’implantation de l’ancien cloître, détruit pendant les guerres de religion, et de l’ancienne sacristie. Toute la zone recèle un nombre important de tombes dont l’étude devrait fournir de très précieux renseignements.

L’INRAP, en charge du chantier, est la plus importante structure de recherche archéologique française et l’une des toutes premières en Europe. Avec ses 2 000 collaborateurs, l’institut réalise chaque année 1 500 diagnostics archéologiques et 250 fouilles en partenariat avec les aménageurs publics et privés et ce sur l’ensemble du territoire national.

Après le décapage des couches superficielles

Après le décapage des couches superficielles

La calade devant l'entrée principale de la cathédrale

La calade devant l'entrée principale de la cathédrale

Devant l'entrée principale sous l'ancienne calade on aperçoit le début des fondations des contreforts

Devant l'entrée principale sous l'ancienne calade on aperçoit le début des fondations des contreforts

 

Document PDF Cliquez ici pour télécharger le dossier au format pdf.