Vous êtes ici

Quand brûlaient les villages... La fin des toits en chaume dans les Préalpes drômoises - 1700-1900

Couverture Quand brûlaient les villages... La fin des toits en chaume dans les Préalpes drômoises - 1700-1900

Christian REY

De nombreuses sources archivistiques nous apprennent que, sous l’Ancien Régime, l’usage du chaume pour la couverture des toitures des bâtiments était extrêmement répandu dans les zones montagneuses de la province du Dauphiné. De ce fait, le moindre départ de feu se propageait très rapidement aux habitations voisines, provoquant la ruine de nombreux villages et hameaux. L’administration royale, relayée par l’administration provinciale, assurait la distribution des secours aux plus nécessiteux, essentiellement par des dégrèvements d’impôts. Progressivement l’Etat prit des mesures financières et réglementaires afin d’inciter les propriétaires à sécuriser leurs biens en remplaçant les couvertures sensibles au feu par des tuiles, des plaques de pierre ou d’ardoise. Plusieurs exemples régionaux nous permettent d’illustrer cette problématique et de comprendre pourquoi et comment il a fallut presque deux siècles pour que les toits en chaume, en paille ou en lattes de bois soient remplacés par des matériaux ignifuges.


Quand brûlaient les villages... La fin des toits en chaume dans les Préalpes drômoises - 1700-1900 est disponible auprès de :

Librairie Mosaïque – Rue Camille Buffardel - 26150 DIE

Tabac-Presse du Viaduc – Rue du Viaduc - 26150 DIE

DEA AUGUSTA
Musée de Die et du Diois
Rue Camille-Buffardel
26150 DIE

Ou en utilisant notre formulaire de contact :

Contact

Au prix de 10 € + frais de port.